MAUDITE SOIT LA GUERRE

Intervention de JF Soury pour le Comité Régional CGT du Limousin

mardi 18 novembre 2014 par cilal

Alors que nous commémorons les 100 ans du début de la boucherie que fut la guerre de 14 cette citation au fronton du monument « Maudite soit la guerre » reste d’une étonnante actualité.

Il est important de revenir sur les causes de ce conflit. Il est généré par le jeu des alliances entre les pays impérialistes. Leur développement dans les pays colonisés est un enjeu majeur. Cela s’accompagne de la montée des nationalismes entretenue par diverses forces, notamment la préservation des intérêts des privilégiés contre les aspirations des peuples. De plus ces phénomènes sont amplifiés par le sentiment de la population qu’aucun responsable politique ne maîtrise la situation. L’état major des armées renforce sa pression sur le politique pour la militarisation du conflit.

Du coté syndical la situation est compliqué. La CGT accorde une importance à l’établissement de contact avec les syndicalistes européens en particulier allemands, comme en témoigne la rencontre dans notre région entre les syndicats français et allemands de la céramique. La CGT a une conception de la nature et des responsabilités du syndicalisme face à la guerre issue de la charte d’Amiens, donc d’une indépendance du mouvement syndical par rapport au politique. En revanche la conception socialiste dominante en Europe est de déléguer aux partis socialistes le soin exclusif d’intervenir dans les questions de nature politique.
Dès sa création à Limoges en 1895 la CGT a fait sienne les valeurs du pacifisme, de la coopération, du syndicalisme international, de la solidarité entre les peuples.

Le congrès extraordinaire des syndicats contre la guerre réuni les 24 et 25 novembre 1912 adopte un texte indiquant : « Si, par folie ou par calcul [notre] pays se lançait dans une aventure guerrière, au mépris de notre opposition et de nos avertissements, le devoir de tout travailleur est de ne pas répondre à l’ordre d’appel et de rejoindre son organisation de classe pour y mener la lutte contre ses seuls adversaires : les capitalistes ».

Le 27 juillet 1914 à l’appel du journal de la CGT « la bataille syndicaliste » une foule considérable manifeste sur les Grands Boulevards parisiens. S’en suivra plus de 150 manifestations dans toute la France. Le maximum de la mobilisation sera atteint à Paris fin juillet. L’assassinat de Jean Jaurès le 31 juillet et La mobilisation générale décrétée le 1er Août stopperont ce mouvement.
C’est alors le début de 4 années effroyables dont le témoignage d’Henri Barbusse dans « Le FEU » reste incomparable sur cette guerre.
Il écrit :
« Ce ne sont pas des soldats, ce sont des hommes. Ce ne sont pas des aventuriers, des guerriers, faits pour la boucherie humaine - bouchers ou bétail. Ce sont des laboureurs et des ouvriers qu’on reconnaît dans leurs uniformes. Ce sont des civils déracinés. Ils sont prêts. Ils attendent le signal de la mort et du meurtre ; mais on voit, en contemplant leurs figures entre les rayons verticaux des baïonnettes, que ce sont simplement des hommes. »

C’est parce que c’était des hommes qu’au fond des tranchées certains après avoir vécu l’enfer on dit non, ils ne voulaient plus être de la chair à canon dont quelques sabreurs pouvaient disposer à leur guise. C’est parce que c’était des hommes qu’il fallait les soumettre en en fusillant 650 pour l’exemple. Ont-ils été vraiment tirés au sort ? En tout cas il existait le carnet B ou étaient inscrits entre autres depuis le 5 février 1909 « les Français, dont l’attitude et les agissements pouvaient être de nature à troubler l’ordre et à entraver le bon fonctionnement des services de mobilisation ». Des camarades de la CGT comme Félix BAUDY et Henri PREBOST ont été fusillés. Qu’ils aient été tirés au sort ou non, TOUS étaient innocents. Notre pays et ses dirigeants n’ont que trop attendus pour les réhabiliter tous de manière collective. Exigeons tous ensemble leur réhabilitation. Il y va de l’honneur de notre pays.

Sans vouloir faire de parallèle abusif, il est nécessaire de regarder de plus près la situation actuelle. Sentiment de danger et d’explosion généralisée au travers la multitude de foyers ou l’on retrouve à la source les même maux. Exploitation des richesses, et des populations au mépris de leur vie, de l’avenir de la planète, au nom de la recherche toujours plus forte de rentabilité financière. Cela génère les nationalismes et recherches identitaires.

Plus le capitalisme avance, avec la mondialisation, l’économie virtuelle, plus le risque de non maitrise est démultiplié, avec des conséquences incalculables.

Pour la CGT le combat, pour la Paix, pour la défense de l’intérêt des salariés, la lutte contre toute forme d’exclusion, pour une répartition des richesses différente, pour la solidarité, doit être renforcée. Cela commence par lutter au quotidien partout contre les idées de haine de l’autre, contre les idées portée par le front national qui font de l’autre l’ennemi et qui sont génératrices de fractures sociales. La lutte pour la dignité et la régularisation des travailleurs sans papier est l’illustration actuelle de cet engagement.

Dans cette société plus prompte à prôner la concurrence, l’individualisme, la finance,
Non le pacifisme, la coopération entre les peuples, l’internationalisme, ne sont pas des valeurs dépassées. Ce sont des valeurs modernes qu’il faut promouvoir
La commémoration, de cette effroyable boucherie que fut la guerre de 14 n’a de sens que si l’on évite de s’enfermer dans un regard compassionnel. Ces commémorations doivent de notre point de vue se concevoir comme un devoir d’alerte sur l’avenir pour tout mettre en œuvre pour qu’une pareille barbarie ne se reproduise plus.
Alors

OUI MAUDITE SOIT LA GUERRE.


info portfolio

Pour le Comité Régional des syndicats CGT , JF Soury Pour le Comité Régional des syndicats CGT , JF Soury
Loading...
Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 22091

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Rassemblement 2014   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License