MAUDITE SOIT LA GUERRE

Discours de Yves-Jean Gallas , MOUVEMENT DE LA PAIX .

mardi 18 novembre 2008 par Christophe

Commémoration du 11 novembre 2008 devant le monument aux morts pacifiste de Gentioux (Creuse)

Cette année est la première commémoration qui se tient alors qu’il ne reste plus aucun soldat survivant de la guerre de 14-18.

J’aurai une pensée toute particulière pour le dernier survivant, Lazare Ponticelli qui habitait en région parisienne. Il a été très longtemps membre du Mouvement de la Paix et participait aux activités qui étaient organisées jusqu’au moment où ses forces déclinaient trop. Par contre, il n’a jamais raté de vote national, même quand, pour les derniers, il devait se faire aider pour marcher et se tenir debout. Pour lui, le pacifisme et la citoyenneté étaient un engagement essentiel.

La commémoration du 11 novembre revêt une importance forte car, notamment, c’est la première guerre où les civils ont été massivement pris pour cibles. Les sondages qui ont été faits ces jours derniers montrent tout l’attachement de nos concitoyens à la mémoire des combattants de cette guerre qui aurait du être la dernière. Les massacres, à la fois de civils et de militaires, organisés tout au long de cette guerre atteignent des sommets dans l’horreur. Dans ce cadre, la réhabilitation des soldats fusillés pour l’exemple est une absolue nécessité , humaine tout simplement. Les « jugements » ont été des parodies de justice pour des faits non démontrés. Il n’est que temps de redonner toute leur dignité à ces victimes et à leurs familles.

Ce qui est dramatique, c’est que la plupart des hommes politiques et des officiers supérieurs semblent ne pas avoir pris toute la mesure de l’horreur de cette guerre. Lors du vote du budget de la Défense samedi dernier à l ’Assemblée nationale, dont les débats sont disponibles sur internet, nous avons pu entendre des marques d’un patriotisme exacerbé tendant, par exemple à dire que nos soldats en Afghanistan, malgré la mort de leurs camarades, « ne marquaient ni abattement ni renoncement », qu’ils étaient « prêts au sacrifice suprême pour pour préserver la liberté de notre pays « , ...Un thème largement repris sous différentes formes était que la France devait montrer ses muscles pour dissuader d’éventuels ennemis de l’attaquer.
Décidément, rien n’est vraiment changé sous les képis ou sous les casquettes, ou dans certains hémicycles.

Ce budget de la Défense est en augmentation de 5,4%, c’est d’ailleurs le seul qui monte quand tous les autres budgets, et notamment les budgets sociaux, sont en régression.

Le Mouvement de la Paix a initié une pétition contre cette augmentation du budget de la Défense que je vous engage à signer en ligne sur son site.

Notons que cette augmentation du budget est une conséquence directe de la décision du Président de la république de réintégrer les instances stratégiques de l’Otan. Nous devons nous opposer à cette réintégration et, au delà, exiger d’en sortir complètement puis d’en exiger la dissolution.
L’Otan a fait la démonstration de sa nocivité en tant qu’organisation offensive et fauteuse de guerres, tendant à accélérer la course aux armements.

Ses 26 membres, 24 européens, plus les USA et le Canada, vont fêter ses 60 ans d’existence les 3 et 4 avril prochains. Avec un collectif d’organisations dont plusieurs sont présentes aujourd’hui à Gentioux, et en lien avec de nombreuses organisations européennes, nous allons organiser un immense rassemblement à Strasbourg pour exiger sa dissolution. Nous vous invitons à être présents à cetteinitiative historique

Notre pays doit s’engager sur la voie d’un désarmement progressif, mais réel, y compris nucléaire. Il doit donner un signal international fort pour la négociation et la conclusion d’un traité international d’élimination des armes nucléaires, comme le réclament de nombreux maires de grandes villes dans le monde et de nombreuses organisations, à l’initiative du Maire d’Hiroshima.

L’ensemble de notre planète connait actuellement une crise économique, financière et sociale sans précédent. Il existe un strict parallélisme entre la financiarisation de la société et sa militarisation. L’accroissement de la force armée sert en priorité les intérêts financiers. Cela conforte l’appréciation de celui que l’on considère comme le premier mort de la guerre de 14-18, Jean Jaurès, selon lequel « le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ».

En conclusion, je pense que ce jour de commémoration de la fin de ce qui fut une des plus meurtrières des guerres est particulièrement bien choisi pour qu’à l’ancienne culture de guerre se substitue la Culture de la Paix et demander que soit ajouté aux programmes des écoles, collèges et lycées les 8 points de la Culture de la Paix telle que définie dans ses 8 points par l’Organisation des Nations Unies et l’Unesco.
Je vous remercie.

Yves-Jean Gallas
Vice Président du Mouvement de la Paix


Loading...
Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 22091

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Discours et prises de position 2008   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License