MAUDITE SOIT LA GUERRE

Discours de Stratos KALAÏTZIS , président du COMITÉ LAÎQUE DES AMIS DU MONUMENT AUX MORTS DE GENTIOUX .

vendredi 21 novembre 2008 par stratos

GENTIOUX 11 NOVEMBRE 2008

Chers amis et camarades bonjour et bienvenue en Creuse pour la 21e
manifestation de notre association devant ce monument à l’occasion cette
année du 90e anniversaire de l’armistice.
De la part du Comité Laïque des Amis du Monument aux Morts de Gentioux
je remercie toutes les organisations qui nous ont aidés, la Mairie de
Gentioux pour sa solidarité et tout spécialement la Libre-Pensée avec la
Fédération Nationale Laïque des Associations des Amis des Monuments
Pacifistes, Républicains et Anticléricaux qui cette année ont annulé
leurs manifestations partout en France pour venir nous manifester leur
amitié ici dans notre chère Creuse.
A présent, à la mémoire de toutes les victimes des guerres je vous
demande d’observer une minute de silence le temps de déposer ces fleurs
au pied de Monument.

Chers amis et camarades,
Ceux qui ont écrit la phrase « MAUDITE SOIT LA GUERRE » pensaient que
leur guerre serait la dernière, mais des guerres il y en a eu beaucoup
depuis.
La première guerre mondiale a été déclenchée après la crise
économique de 1907 et la deuxième suite à la crise de 1929.
Depuis peu nous traversons une crise économique sans précédent et donc
une troisième guerre mondiale n’est pas exclue.
Depuis peu les guerres locales se multiplient sur tous les continents,
mettant de plus en plus directement face en face les principales puissances
impérialistes comme nous l’avons vu cet été lors de la guerre de
Géorgie où la flotte des USA s’est mesurée dangereusement à la flotte
Russe dans la Mer Noire.
La guerre en Irak et en Afghanistan, le bouclier antimissile en Tchéquie
et en Pologne, la base militaire française à Abu-Dhabi face à l’Iran
prévue pour 2009 qui accueillera des navires de guerre et des sous-marins
porteurs d’ armes atomiques, l’encerclement de la Russie et de la Chine
avec des bases Etats-Uniennes établies sur le sol des ex-Républiques de
l’URSS, préparent à l’évidence un conflit futur tout en contrôlant
dès aujourd’hui les routes du pétrole et du gaz de l’Asie centrale.
Parallèlement la Russie prévoit des manœuvres navales au large du
Vénézuela tout en organisant le système de défense antiaérienne et les
télécommunications de Cuba.
Qui peut prétendre que ces actions ne font pas partie de préparatifs
d’affrontements militaires entre les forces impérialistes de la planète
 ?
Nous n’avons aucune illusion !
Le capitalisme plonge dans l’abîme et il veut entraîner avec lui toute
l’humanité. Le capitalisme agonisant se prépare à des affrontements
décisifs, massifs, brutaux et sanglants contre surtout la classe ouvrière
internationale qui lui fait obstacle, pour lui imposer une soumission
complète et totale. Sans la soumission de la classe ouvrière il est
impossible de déclencher une aventure guerrière, raison pour laquelle
plus que jamais la seule alternative pour nous sera « le socialisme ou la
barbarie ».
Chers camarades,
La classe dirigeante pour se maintenir au pouvoir nous présente, pour
commencer, la facture de la crise. Chaque ouvrier, employé, salarié doit
payer le coût des « Nationalisations » et par la suite il doit offrir sa
propre vie et la vie de sa famille pour leurs intérêts. Deux mille
milliards de dollars pour les banques et ça ne suffit pas. Avec trente
milliards de dollars nous effaçons la faim sur la planète d’une façon
durable. Cependant nous nous posons la question : c’est quoi une
nationalisation ? Elle ne sera plus l’appropriation d’une entreprise
par la Nation ? Les citoyens ne doivent plus exercer tous les droits du
propriétaire ? les salariés ne doivent plus participer à la gestion, à
la planification, à la conduite de la production et aux décisions
stratégiques ? Avec cette pseudo nationalisation nous ne faisons pas
seulement des cadeaux à ceux qui ne l’ont pas mérité, mais nous
assistons aussi à une distorsion du mot « Nation ».
Les médias nous ont présenté « le » sauveur de l’humanité. Il
s’agit de Barack Obama candidat du parti Démocrate aux dernières
élections aux USA qui va succéder au président Bush. Mais que fera de
mieux le nouveau président puisque « lui soutient l’establishment et
l’establishment le soutient » comme dit Fidel Castro ? Sa campagne a
été payée par les multinationales, lui-même a reconnu le « succès
militaire » de son pays en Irak, il est pour un transfert massif des
troupes en Afghanistan, son parti a voté le « patriot act »,
l’augmentation des dépenses militaires et il a soutenu le financement
des banques par le contribuable.
Chers camarades,
L’approfondissement de la crise du capitalisme est entré dans une
nouvelle phase. Nous sommes dans une crise financière qui se transforme
peu à peu en crise sociale, en crise politique et finalement en crise
militaire dans une planète truffée d’armes nucléaires.
Il convient dans cette période plus que par le passé d’engager une
campagne d’éducation populaire pour la paix, pour l’unité de la
classe ouvrière, pour des luttes à l’échelle planétaire avec une
détermination farouche de résister, de façon à combattre et détruire
le capitalisme avant qu’il ne nous entraîne dans une aventure guerrière
où nous avons tout à perdre.
Dans l’immédiat il faut exiger :
- de ne pas payer la facture de la crise
- le retrait de l’armée française de l’Afghanistan, demandé par 55%
des français
- la non intégration de la France à l’OTAN, qui tout en étant une
organisation de l’Atlantique Nord se bat dans l’Océan Indien et a des
armes nucléaires à sa disposition
- la non participation à l’armée européenne qui est soumise à un
commandement étranger notamment à celui de l’OTAN
- la dénucléarisation même unilatérale de la France et de l’Europe
- le retrait du traité de Lisbonne qui a déjà été rejeté par la
majorité des Français
- la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple de la guerre
de 14-18. L’Angleterre l’a fait il y a 15 ans pourquoi pas la France ?
C’est un devoir envers les victimes, leurs familles, le peuple et la
classe ouvrière de notre pays.
MAUDITE SOIT LA GUERRE et VIVE LA PAIX

Chers amis et camarades,
Je dois vous dire aussi au revoir, car je quitte la Présidence de
l’Association. Mon service de chirurgie à l’hôpital de Guéret étant
réduit pour des raisons économiques je quitte la Creuse parce que je
refuse de soigner au rabais. Les patients seront dirigés vers des services
plus lourds, plus éloignés et plus chers. Bien entendu on ne ferme pas
les services, mais l’offre de soins ce qui revient au même.
La politique de la réforme hospitalière de Rocard et Evin menée en
France depuis 1991 fait aussi des dégâts collatéraux et j’en suis une
des victimes, certes à un moindre degré que les patients. L’argent va
à l’armement plutôt que pour soigner.

Je vous remercie

Stratos KALAÏTZIS


Loading...
Accueil | Contact | Plan du site | | icone statistiques visites | info visites 22327

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Discours et prises de position 2008   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License